vendredi 6 avril 2018

Ils leur disent : "N'approche pas ! Car je suis saint !"

Menacés de mort par la famine et par la guerre, chassés de leur lieu de vie et de leur gagne-pain, 32.000 sud-Soudanais et Erythréens ont franchi au péril de leur vie le désert du Sinaï pour trouver refuge en Israël ces dernières années.

On parle ici de ceux qui ont échappé aux islamistes racketteurs esclavagistes qui profitent de la détresse de ces malheureux pour les extorquer et les rançonner. Ou encore les capturer et les maintenir en servitude sexuelle ou laborieuse....    Vieille tradition musulmane que Tariq Ramadan ambitionnait sans doute d'importer en Eurabia et d'inculquer à certaines femmes naïves qui ont eu l'imprudence de consulter cet islamologue distingué.
(on peut imaginer certaines bribes de sa conversation pédagogique : "A genoux ! Chienne !" etc etc)

Ces personnes, pour la plupart non musulmanes, étant entrées illégalement en Israël pour sauver leur peau sont donc, répétons-le, principalement des victimes fuyant la démence islamique : c'est en raison de leur refus d'appliquer la charia que les sud-Soudanais sont persécutés dans leur propre pays.

Ils ne demandent rien d'autre que d'être protégés temporairement de la persécution en attendant le retour vers une terre natale redevenue vivable; acceptant même, sous un statut précaire, d'être astreints aux besognes ingrates auxquelles les autochtones rechignent, dans l'agriculture ou les travaux domestiques. Préférant même l'emprisonnement à l'expulsion vers le malheur.

Rien à voir donc avec l'invasion musulmane systématique de l'Europe par les Maghrébins encadrés par des imams aux discours de haine, encouragés par la mollesse des politiciens, soutenus par les propagandistes calomniateurs palestiniens qui enflamment les foules de gogos en jouant la victimisation, stimulés par les antisémites du style Dieudonné et Soral, rejoints religieusement par les Turcs suiveurs du calife génocidaire Iznogoud Erdogan.

En guise d'accueil, ils ont eu juste le droit de se concentrer, désoeuvrés et déçus, dans des parcs et zônes pauvres du Sud de Tel  Aviv, sans autre secours ou conseils que ceux issus de personnes compatissantes. Comment éviter que des frictions ne surgissent avec certains des habitants de ces quartiers défavorisés ? Seules les plaintes pour désagréments, issues de ces riverains de la misère, ont eu écho de la part du gouvernement israélien. Pur électoralisme de basse classe. Du Le Pen à peine dégrossi.

Or, sans que rien n'ait encore été fait pour aider ces réfugiés, sinon les enfermer, voici que sous la pression, pour ne pas dire le chantage, des principaux chefs des partis RELIGIEUX (Shas et Beit ha Yéhudi), la coalition gouvernementale boîteuse se propose de les expulser tous vers des destinations-poubelles africaines qui équivalent à les vouer au néant, ou presque. Comme des déchets indésirables.
Un peu comme ce que le monde occidental civilisé pratique avec les déchets électroniques et informatiques vers ces mêmes pays-poubelles.
Ces religieux nationalistes, qui se donnent le nom de "Juifs" se proposent même de légiférer sur ce sujet de manière à contourner et empêcher tout recours devant la Haute Cour de Justice, jugée trop "militante" à leurs yeux. N'en jetons plus.


Une conclusion s'impose.

Devant YHWH (en Qui ils ne croient plus depuis longtemps) cette loi scélérate est un crime d'Etat, doublée d'une insulte, un crachat religieux sur la Tora elle-même.
C'est faire en effet bien peu de cas  (entre autres préceptes dictés par le Dieu d'Israël) de:

-Deut 27:19    "Maudit soit celui qui porte atteinte au droit de l'étranger, de l'orphelin et de la veuve. Et tout le peuple dira:"Amen !"

Ez 22: 6   "Chez toi, les princes d'Israël profitent de leur pouvoir pour verser le sang. Chez toi, on méprise père et mère, on maltraite l'étranger, on opprime l'orphelin et la veuve."

Ez 22: 12   "Chez toi, on accepte des pots de vin pour verser le sang, tu exiges un intérêt, tu cherches à faire des profits, tu dépouille ton prochain, tu l'exploites, et Moi, tu m'oublies, déclare le Seigneur YHWH.".

Cette attitude, indigne de la part de ceux qui se prétendent Juifs, actualise les paroles d'Esaïe sur le chauvinisme religieux et qui figurent précisément dans le titre de ce billet.
C'est pourquoi le monde religieux traditionnel a de loin préféré se gargariser du Talmud en remplacement de la Bible Une et entière, telle qu'elle a été présentée par YHWH aux hommes via Ses messagers et serviteurs .

-

jeudi 5 avril 2018

Dernier jour des Azymes 2018

Bonne fête à tous et à toutes en ce septième et dernier jour des pains sans levain.
Ce shabbat symbolise l'extension, pendant le septième millénaire, du pardon des péchés, accordé par le Père céleste et obtenu grâce au sacrifice expiatoire de Yéshoua lorsqu'il accomplit son travail de Messie, Lui, le Roi des Juifs, le Maître du Shabbat, le vainqueur du monde de Satan.
Réjouissez-vous, terre entière et toutes les créatures, bref, tout ce qui respire, dans l'attente du Salut.
Vos tourments vont prendre fin.  Le règne millénaire de notre Souverain Sacrificateur est proche.
Gardons tous l'oeil fixé sur la délivrance et le juste jugement qui s'ensuivra.

dimanche 1 avril 2018

Premier jour de l'omer.

Lév 23: 10 - 11
"Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au sacrificateur la première gerbe de votre moisson.
Il fera avec la gerbe le geste de présentation devant YHWH afin qu'elle soit acceptée, il fera ce geste de présentation le lendemain du shabbat" (1)

Jean 20.
Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au tombeau de bon matin, alors qu'il faisait encore sombre.......
.....Yéshoua lui dit: "ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu"...

Ezé 9: 11
"Et voici, l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture, rendit cette réponse : j'ai fait ce que tu m'as ordonné."


(1) En clair, le lendemain du shabbat hebdomadaire (samedi) qui suit la Pâque. Dimanche, le premier jour de la semaine qui est inclus dans la semaine des azymes est le jour de la gerbe, le comptage de l'omer commence ce jour là.
Cette année, la Pâque tombait vendredi entre les deux soirs. 
Le shabbat (samedi)  était le premier jour des azymes et donc le lendemain dimanche était le jour de la gerbe.

Attention.
Il y a exception à la règle lorsque la Pâque (14ème jour) tombe un shabbat.
Dans ce cas, le lendemain dimanche est un jour chômé. C'est un exemple de shabbat second-premier à partir duquel les 7 jours des azymes commencent.
En ce jour chômé, il est hors de question  de mettre la main à la faucille pour prélever la gerbe.
La présentation de la gerbe se fera donc le dimanche suivant, c'est à dire le lendemain du 7 ème jour des azymes. Donc un jour où on recommence en principe à consommer du pain levé.

C'est pourquoi il est précisé en Lév 25: 14 que dans ce cas, c'est à dire en ce dimanche "hors azymes", on continuera à ne consommer que des azymes, c'est à dire ni pain ni épis rôtis ou broyés, jusqu'au moment où l'offrande de la gerbe sera apportée.
C'est entre autres la transgression de ce précepte qui a été commise par le peuple, désobéissant à Josué (Yéhoshoua) et relatée chap 5: 11 et 12,  au mépris de Lév 23: 10 et de Ex 23: 20 à 33.
On comprend donc que ce fut une grave faute, qui leur valut l'arrêt instantané de la manne.
Malheureusement, cette faute a été interprétée erronément comme une référence à la Tora par le rabbinat moderne pour compter de façon fantaisiste les jours de l'omer. 
Le Judaïsme traditionnel fait ainsi tomber la Pentecôte, Shavouot, n'importe quel jour de la 7ème semaine.
Fin de la parenthèse.

Bonne semaine des pains sans levain à tous et toutes.

PS. Ce matin, en nous rendant à la montagne des Oliviers au lieu habituel où nous présentons la gerbe, nous avons rencontré un frère en Yéshoua, originaire de Dresde, et sa famille. 
Ayant échangé avec lui nos pensées respectives, il est apparu qu'ils se trouvaient là pour la même raison. Nos prières se sont donc élevées communément. Que ce signe soit reçu par vous tous comme un puissant encouragement.
Les choses bougent. La connaissance progresse. Toda la EL . Alléluya.

vendredi 30 mars 2018

Bonne fête de Pâque et des Pains sans Levain !

Vendredi 30 mars 2018. Bonne Pâque juive à tous et toutes, en communion d'esprit avec le Roi des Juifs Yéshoua Notre Sauveur, Seigneur du ciel et de la terre, qui siège à la droite du Père des lumières, qui a tout remis entre ses mains en ce qui concerne le juste jugement qu'il va faire venir sur les nations, après des siècles d'obscurités religieuses de tous poils et de négationnisme sur Son oeuvre messianique à portée mondiale.
Que nos coeurs ne se troublent pas, surtout au jour qui est, par dessus tous les autres, celui qui nous accorde le Grand Pardon, de la part de notre Souverain Sacrificateur selon l'ordre de Melkisédek.

Car les occasions ne manquent guère pour amener le trouble, et même le doute devant la victoire millénaire du mal sur le bien, jusqu'à présent.

Ce monde de ténèbres nous fait voir pour le moment toute sa démence meurtrière de la part du monde islamique fanatisé, avec le silence abject et lâche des dirigeants banco- boutiquiers et autres phraseurs officiels,au service du chaos programmé et orchestré.

Et du côté du monde catho-babylonien, qu'on ne se croie pas tirés d'affaire pour le même jugement qui vient sur lui aussi, malgré les piètres et hypocrites excuses de feu Karol Wojtilla, prolongées par la rhétorique doucereuse du pape actuel, de la curie romaine et des porte-paroles de leurs succursales israélophobes qui sont installées à Jérusalem.

YHWH n'est pas amnésique et l'histoire ne se gomme pas avec quelques phrases gentillâtres sortant de la bouche en cul de poule des descendants spirituels des dominicains qui, en 1485, ont tenu sous leur joug l'Espagne entière, subjuguée par leurs oraisons, leurs promesses de salut, leurs appels à la guerre sainte. Prouesses idiotement chantées et glorifiées par feu la chanteuse catho "Soeur sourire" !!

Extrait du roman historique "La rose de Saragosse" (Raphaël Jerusalmy) :
......."Il aura suffi de quelques discours enflammés pour que tout chavire.
L'Inquisition multiplie les arrestations, les confiscations de biens, les ordres d'expulsion.
Les geôles catholiques débordent de prévenus qu'on exécute à tour de bras pour faire de la place.
L'étau se resserre sur les juiveries. Mais aussi les facultés, les académies, les corporations.
Nul ne s'élève contre les décrets de plus en plus arbitraires, le fardeau de plus en plus lourd  des dîmes et des impôts, la tyrannie qui étrangle le royaume.
C'est même tout le contraire. Dignitaires et aristocrates qui, quelques semaines plus tôt, défiaient le clergé, les secondent désormais dans leur tâche.
Quant aux gens des bas quartiers qui fréquentaient les cabarets et les bouges, ils marchent aujourd'hui au coeur des processions, arborant des croix, portant des capuches de pénitents, hurlant leur fidélité à Dieu et à l'Eglise.
Soudain touchés par la Grâce." .......

Du coup, on comprend l'injonction de notre Souverain Maître "Sortez de là ! ! ! ".....
En clair: Musulmans malgré vous, désislamisez-vous !
Catholiques malgré vous, décatholisez-vous !
Juifs traditionnels malgré vous, faites-vous disciples du Roi des Juifs !
En fin de compte, une situation d'athéisme au départ est préférable par rapport à l'appartenance involontaire à l'une quelconque de ces trois calamités religieuses qui n'ont amené que des malheurs sur la terre en détraquant le mental de ses habitants.

Meilleures pensées de Jérusalem.

samedi 17 mars 2018

Gare aux effets brutaux et soudains de la croissance exponentielle !

Tout semble encore en sommeil, mais l' accélération des changements que nous subissons dans l'attente du jugement est liée au caractère final de la croissance exponentielle.
Ce phénomène  présente un aspect terrifiant. Il nous apprend que toute situation peu basculer en un temps extrêmement court, comme nous le montre la devinette du nénuphar qui croît en doublant sa surface chaque jour et qui met 100 jours à couvrir la totalité du plan d'eau en l'étouffant complètement.
La question est : après combien de jours aura-t-il couvert la moitié de l'étang ??
Sans réfléchir, beaucoup ont tendance à répondre : 50 jours.
Et bien non. Il aura couvert la moitié de l'étang au 99 ème jour !!
Cela veut dire que sur les 100 jours considérés, entre le moment où la situation est critique, dangereuse, et le moment où la situation est catastrophique,  où il est trop tard pour faire quoi que ce soit, il ne s'est écoulé qu'UN seul jour.

Nous sommes quelque part, tous autant que nous sommes, en train de vivre ce jour là.

Tout n'a pas  été dit, loin de là ! Mais beaucoup de choses essentielles ont été communiquées au travers des dizaines d'articles publiés dans ce blog sur les prophéties chiffrées, précises et incontournables que la Bible révèle à ceux qui la lisent sans interprétation, avec un esprit bien disposé et une confiance absolue dans la parole du Dieu vivant.
Du Dieu vivant, et non des projections religieuses inventées et idolâtrées, façonnées par les meneurs cléricaux de tous genres qui les ont faites à leur image, à leur ressemblance et suivant leurs fantasmes, le plus souvent méchants, misogynes, etc. Bref, par ceux qui ont pris Son Nom en vain.
On parle ici du Dieu cosmique, le COSMOS, de la Puissance supérieure dont la sagesse est infinie, de Celui dont la Parole, le LOGOS, s'est fait connaître à Moshé en ces termes :
JE SUIS CE QUI EST. (et qui sera).

Quelque 220 fois parmi les 66 livres réunis dans les deux alliances, des dates précises reliées à des événements précis, dont certains à l'heure près, sont là pour nous faire comprendre que nous avons affaire à un Dieu d'ordre.
Il a tout vu et connu d'avance, Il ne ment pas et n'a pas menti jusqu'à présent, Il nous avertit de ce que sera la fin de parcours d'un monde qui s'est voué lui même à la destruction sous la conduite de la gloire céleste concurrente et jalouse qui est Satan, assisté par ses complices célestes et terrestres.(Job 1: 6-7, etc etc)

Il est grand temps pour les scientifiques incrédules, pour la bande au professeur Nimbus, pour tous ces contempteurs, de se pencher sur la Bible.
Le Maître de l'univers, du temps et de la matière nous a, par son calendrier, fait le cadeau d'une démonstration mathématique de sa puissance infinie.
Si on tient pour vrai le calendrier ordonné à Moshé, qui fixa les dates des 7 solennités juives, confirmant pour toutes leur lien direct avec ce qui fut  accompli par Yéshoua, fils d'homme né de femme, Messie de YHWH et Roi des Juifs, on s'aperçoit qu'une simple lecture attentive de la Bible une et entière, accompagnée d'un peu d'arithmétique, était suffisante pour établir en quels temps nous sommes arrivés sur le compte à rebours. qui ne devrait pas excéder les 6000 ans fixés des temps adamiques, avant le règne glorieux de Yéshoua sur une terre restaurée par Son auteur.
Notre planète sera guérie par ses soins du mal que nous lui avons fait en tant qu' espèce pécheresse que nous sommes, depuis le premier Adam.

En attendant cette délivrance, rien ne doit nous paraître injuste dans ce qui va nous tomber dessus.
La raclée que le monde se prépare par la destruction du milieu de vie est l'aspect juste et sévère du jugement de notre Dieu.
Comment a-t-on pu s'imaginer qu'une croissance économique débridée, alimentée par des guerres industrielles et par un gaspillage criminel des ressources par hyper consommation puisse durer des décennies supplémentaires ?
Pour penser de la sorte, il faut être un idiot, ou un salaud qui n'a aucune considération pour la génération future.
Le crédit, la publicité et l'obsolescence programmée sont les trois supports et causes de ce désastre.

Il va falloir payer l'addition et subir l'effet boomerang de la destruction et du pillage de la terre. La Parole est formelle. 
La terre agonisante va secouer les hommes dans une situation déchainée et inégalée de détresse, accompagnée de la colère haineuse des pécheurs impénitents, qui ne se repentiront pas de leurs oeuvres.
"une réprimande a plus d'effet sur un homme intelligent que cent coups sur un insensé"  (Prov 17:10)

Gloire à YHWH, cette dernière et dramatique tranche de l'histoire sera heureusement abrégée à trois ans et demi ( la moitié de la dernière "semaine" du prophète Daniel), que nous allons traverser. Plus exactement 1335 jours.
.
Et si les 6000 ans ne sont pas prolongés, ne fusse que d'une année ou deux, cette dernière "semaine" de 7 ans devrait maintenant commencer.

Or, comme chez un drogué pris à la gorge, l'angoisse commence à saisir le monde entier devant une situation générale économique et écologique ingérable, ponctuée de démence meurtrière islamique, de conflits imminents et de catastrophes climatiques devant lesquels les dirigeants du monde ne font que des phrases, du baratin cosmétique. En se gardant bien de s'attaquer aux causes de tous ces malheurs, et même de simplement les nommer.
Au contraire, sur le plan religieux, on favorise la fourberie. Sur le plan économique, on donne libre cours à l'industrie agroalimentaire dévastatrice au mépris d'une agriculture respectueuse.
D'une façon générale, on abandonne les activités vitales pour s'adonner avec euphorie à une économie branlette pleine d'artifices. Un miroir aux alouettes qui séduit les masses tout en les ravalant au rang de robots amorphes.

"Pourquoi dépensez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas ? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas ?" (Esaïe 55)

Bref, ça fait froid dans le dos à tout qui a les yeux en face des trous.

Avec toutes ces injustices flagrantes et quoique ces menaces fusent de toutes parts, on ne conçoit guère que cette année qui commence puisse être 5993 selon le comptage par extrapolation à partir des 33 années messianiques qui ont vu la vie terrestre de Yéshoua, cadrées sur la ligne du temps avec les révélations qu'elles ont données, Notamment le repérage certain du 80ième Jubilé qu'était l'an 25, proclamé par Yéshoua au Shabbat des Expiations de l'an 24 dans la synagogue de Nazareth.

Il ya donc de quoi s'interroger.

La bête européenne n'a pas encore vraiment montré son visage de dictature, quoique les dérives autoritaires et insensées auxquelles on assiste depuis très peu de temps en France prennent un caractère soudain et inquiétant pour ceux qui ne se laissent pas bercer et berner par les médias officiels.
Les deux témoins sont attendus par ceux qui veillent.
L'esprit de Yéshoua n'a pas encore suscité le réveil de l'épouse.
(..."ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, 
Avant qu'elle le veuille,-" (Cant 3, Cant 8)

C'est dans ce contexte que ceux qui veillent doivent:
-- Remercier encore et encore Yéshoua pour ce qu'IL a fait et ce qu'IL va faire encore,
-- Demander pardon pour nos offenses multiples, faire retour à la saine doctrine,
-- Implorer son secours pour supporter la tentation qui vient pour éprouver les habitants de la terre,
Toutes ces attitudes de prière, c'est souscrire une assurance auprès de la nature même de notre vaisseau cosmique, auprès de Celui qui EST et qui donne la VIE, de Celui qui va juger le monde avec équité.

Il a tout révélé d'avance à ses serviteurs et leur a fait voir en vision le temps final,  "vision qui concerne un moment fixé; elle parle de la fin et ne mentira pas. Si elle tarde, attends-la, car elle s'acomplira, elle s'accomplira certainement." (Hab 2)

Bonne année, fructueuse en moments de vraie paix, de confiance tranquille, d'amour fraternel et de joie à l'approche de Son royaume qui n'aura pas de fin.
Toute lecture biblique attentive est une prière qui procure un effet vivifiant pour le moral. Nous n'avons que l'embarras du choix.
Suggestion d'une lecture "au hasard"  : Job 12. C'est magnifique.


jeudi 15 mars 2018

Rosh Hashana



"Observe le mois des épis  et célèbre la Pâque en l'honneur de l'Eternel ..." (Deutéronome 16 : 1)

"Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois; il sera pour vous le premier des mois de l'année." (Nisan)

Shabbat 17 mars 2018, premier jour du premier mois.

dimanche 18 février 2018

Une petite visite des prophéties islamiques.

Les Musulmans annoncent eux aussi l'imminence des événements qui vont accompagner la fin du monde, mais pas sur les mêmes bases prophétiques.
Un bête exemple pour illustrer la différence : pour eux, c'est Allah qui dirige tout ce qui arrive ici bas...! (Comme quoi Sa volonté serait faite sur la terre comme au ciel.) Sans blague !                       

Ils rejoignent un peu sur ce point les catholiques, pour qui nous sommes depuis quasi 2000 ans sous le règne de "Jésus".

Mais revenons à l'Islam. Une absurdité à la fois !
C'est en lisant ce qui se raconte sur leurs sites religieux que l'on découvre une sorte de parallélisme fantaisiste avec ce que le message biblique nous révèle.
Dans une salade mayonnaise de références aux prophéties bibliques, nouvelle alliance y compris, les Musulmans annoncaient l'apparition (en 2016) tout d'abord d'un messie trompeur, qui va imposer sa dictature au monde entier, pour se faire détrôner après un certain temps par le vrai, qu'ils appellent le Mahdi.
C'est précisément celui qu'attendent avec une fébrilité rageuse les enturbannés iraniens et du Hesbollah, chiites, autant que les  sunnites coiffés de draps. Deux camps coreligionnaires ennemis qui se bouffent mutuellement le nez par piétailles interposées, qu'ils envoient à la mort au nom d'Allah.  
C'est vers 2022, selon certains prédicateurs, que leur Mahdi détruira l'Etat d'Israël. Et pour ce faire, il recevra assistance des principaux dignitaires islamiques mentionnés ci-dessus, dont l'ex président iranien Ahmadinedjad qui avait fait de l'élimination d'Israël ("entité sioniste") quasi une promesse électorale.

Quand on parle de mayonnaise, on parle d'une sauce qui, bien fouettée, prend une certaine consistance, mais ici il s'agirait plutôt d'un assemblage disparate et incohérent.
Voici donc, sans rire, quelques unes de ces perles, assénées de façon péremptoire, sans aucune possibilité d'en vérifier la véracité, ni par l'histoire ni par les écrits inspirés par l'esprit saint.
Tenez-vous bien.

Sur le lieu où apparaîtra le messie trompeur, les avis sont partagés : pour les uns, en un lieu situé entre Syrie et Iraq. 
Pour d'autres, à Ispahan.
Mais sa renommée mondiale se fera à partir d'un autre endroit.

En tout cas, c'est d'abord à Istanbul que la nouvelle sera entendue, annonçant qu'il est apparu.
D'ailleurs, il serait déjà apparu précédemment dans une île à un prédicateur, à qui il a révélé d'avance que :
- les dattiers de Baynân ne donneraient plus de fruits,
- le lac de Thibériade serait mis à sec.

Lorsqu'il apparaîtra, même un musulman illettré sera capable de le reconnaître. Et ce, par trois signes:
- il sera borgne,
- il sera jeune et ses cheveux seront bouclés, et même crépus (leur couleur n'est pas précisée)
- sur son front seront distinctement écrites les 3 lettres KFR, ce qui signifie : incroyant.

Il prétendra être prophète d'Allah selon certains, mais pour d'autres, il affirmera être lui-même Allah, ou son avatar descendu sur terre.

Son apparition sera précédée d'une sécheresse exceptionnelle et de plus en plus sévère, ce qui entraînera l'effondrement des productions agricoles et la mort massive du bétail.

Mais il apportera avec lui "une montagne de pain" et "une rivière d'eau", pour nourir et abreuver ceux qui lui obéiront.
Il fera pleuvoir pour les uns et pas pour les autres, qui n'auront plus rien mais resteront fidèles à Allah, malgré la faim qui les tenaillera.

Le messie trompeur sera même capable de guérir un aveugle de naissance et un lépreux.
Il fera croire qu'il peut ressusciter les morts, avec la complicité des "djinns", qui joueront la comédie en se faisant passer pour des morts ressuscités.

A ceux qui rejetteront ses paroles, il ne leur fera rien sur le coup, mais peu après, ils perdront toutes les choses qu'ils possédaient.

Il entretiendra un feu où il a l'intention d'y jeter ceux qui voudraient ouvertement le provoquer.

Sa tyrannie sur le monde durera 40 jours, mais les trois premiers paraîtront très longs :
le premier jour paraîtra comùme une année
le deuxième jour comme un mois
le troisième jour comme une semaine
les 37 jours restant s'écouleront normalement.

Il foulera la terre en tous lieux, sauf les villes de la Mecque et de Médine.
Certains prédicateurs prétendent qu'il ne pourra pas entrer non plus sur le lieu des mosquées (Omar et Al Aqsâ)
NDLR Mais cette dernière prédication est de date beaucoup plus récente. Elle désigne Jérusalem alors que ce nom ne figure pas une seule fois dans leur Coran.

Le trompeur se déplacera à une vitesse fulgurante, assis sur un âne dont les deux oreilles seront distantes de 40 coudées (+/- 25 m).

S'il tente d'entrer dans Médine, il se heurtera à la présence vigilante de deux anges qui l'en empêcheront. 
Il se contentera de camper en face.
Les hypocrites qui se trouveront dans la ville en sortiront pour le rejoindre. Ce qui sera, d'après Muhammad, une délivrance (par rapport à la présence d'hypocrites dans sa ville).

Ce jour là, un jeune croyant le défiera et affirmera devant tous qu'il est le menteur. Ce jeune martyr sera jeté au feu sur son ordre après qu'il l'aura fait allonger et bastonner.

Le trompeur partira ensuite pour la région de Syrie-Palestine où il assiégera le Mahdi qui entretemps sera lui aussi apparu avec son armée pour lui résister, ce qu'ils auraient fait jusque là (quand, où et comment ? NDLR) avec beaucoup de pertes.
Le Mahdi et les assiégés qui lui sont fidèles seraient divisés en deux groupes qui seront encerclés en deux endroits:
-un mont dans la vallée du Jourdain
-l'esplanade des mosquées.
Mais c'est en ce dernier lieu, unique, que finalement ils se replieront, tout en souffrant de la faim pendant le siège qui continuera.

Une nuit, le Mahdi et ses compagnons tenteront tout pour briser l'encerclement et repousser les envahisseurs.
A l'aube, le messie "Jésus" fils de Marie arrivera près d'eux, dépêché par Allah qui l'aura fait redescendre (du ciel où il se trouve) jusqu'à Jérusalem, pour les soutenir.
Il leur annoncera qui il est et il laissera à cette heure au Mahdi diriger la prière.
Lorsque celle-ci sera terminée, "Jésus" dira: "ouvrez la porte".
La porte sera ouverte et lorsque le trompeur, au travers d'elle, apercevra "Jésus", il perdra toute consistance et fondra comme une limace tout en s'enfuyant.

Ici, certaines prédications diffèrent. D'après l'une, "Jésus" le poursuivra et le trompeur sera anéanti près du lac de Thibériade.
D'après l'autre c'est à Lod qu'il le poursuivra et le tuera.

Par la suite "Jésus" recevra des gens restés fidèles pour essuyer leurs larmes et les consoler de ce qu'ils ont enduré sous le règne mondial du trompeur.

Peu de temps après, Allah révélera à "Jésus" que Gog et Magog vont attaquer. Jésus fera se réfugier les fidèles sur le Sinaï et à Lod.
Gog et Magog déferleront, parviendront à Jérusalem, assécheront le lac de Thibériade et les croyants connaîtront une famine terrible.

Puis Jésus priera Allah de détruire ces envahisseurs.
Cette prière sera exaucée car ils périront soudainement comme frappés par une épidémie.
Leurs cadavres seront débarrassés et une pluie diluvienne tombera, ouvrant une ère de paix et de bonheur partout sur terre:
-  plus de guerres
-  plus de rancoeurs
-  les bêtes sauvages et les serpents seront inoffensifs
-  bénédiction générale
-  l'argent n'aura plus cours
Tout çà pendant 7 ans selon certains, ou 40 ans selon d'autres, qu'ils expliquent par 33 + 7.
En suite de quoi, Jésus mourra.
Et quand il aura rendu le dernier soupir, les Musulmans accompliront la prière funéraire sur lui, et il sera enterré à Médine.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
 
Nul besoin de lire la suite et fin de ces méchantes carabistouilles, ça suffit comme çà. 
Aucun doute. La Bible a servi à alimenter, couche par couche, ce salmigondis d'inspirations religieuses rabbino-sataniques pour créer une nouvelle secte et fournir un gibier de rechange aux persécuteurs catholiques romains qui, jusqu'alors, ne s'en étaient pris qu'aux Juifs.

Quand on réalise que c'est pour défendre de telles énormités que le monde musulman est en ébullition et se prépare à en finir avec l'état-nation Israël avec la complicité passive d'un monde soi-disant civilisé, il ne faut pas être un grand clerc pour annoncer la ruine soudaine qui va nous tomber dessus, conformément à la parole de Notre Dieu et de Sa Droite qui vont, avant d'intervenir, laisser ce monde boire sa coupe jusqu'à la lie.